une des soupes chinoises est composť de nouilles et de miso. Elle s'appelle le ramen. Plat chinois qui

  Accueil > Cuisine chinoise > RAMEN

RAMEN

Les râmens(prononcer "laa mène") sont des nouilles d'origine chinoise qui sont bouillies et servies dans une soupe, accompagnées (ou surmontées) de divers ingrédients supplémentaires. Mais une fois le plat pris en main par les Japonais, ça devient tout autre chose... En effet, il existe d'infinies variations sur la recette. Les Japonais adorent ce plat qui n'est pas cher mais dont les discussions à son sujet peuvent durer des heures !

Il existe l'équivalent du Mac Do pour les nouilles, avec par exemple : nandenkanden ou hachi-ban râmen, mais les râmens sont aussi souvent servis dans des restaurants indépendants. Les restaurants de râmen se caractérisent par leurs dimensions souvent très réduites et leur décoration, le plus souvent absente. Contrairement aux restaurants habituels, où les restaurants propres et élégants sont les mieux cotés, les restaurants de ramen doivent être l'inverse de tout restaurant digne de ce nom : assez moche, déplaisant, un peu en bordel... on parlera alors d'une echoppe de râmen

Les râmens comportent différent facteur qui font leurs spécificités, malgrés le nombre incroyable de recettes différentes qui existent à ce jour... Le premier critère important est la taille des nouilles. Cela se situe des grosses et larges aux fines et étroites (presque comme des cheveux) avec toutes les possibilités entre deux. En japonais, on dit "hosoi" pour dire mince, et "futoi" pour dire large, épais. Ensuite vient la forme des nouilles. Sont-elles "sutoreto" (straight, droites) ou "chijire" (en tortillon). Là encore, toutes les variations possibles entre la ligne droite et la spirale complète existent.

Enfin, la soupe dans laquelle seront servies les ramen. Est-elle épaisse ? Est-elle claire ? En japonais, cela donnera "kotteri" ou "assari". Dans certaines échoppes de râmen, on vous demande comment vous voulez votre soupe. On peut alors demander la soupe "futsu" qui veut dire "ordinaire" (ni très claire, ni très épaisse). Il n'y a pas de râmen qui fait fureur. Chaque restaurant ajoute sa petite touche personnelle qui font qu'elles sont aimées, et différentes des autres.

Les différentes sortes de bouillon

La soupe ou bouillon est un élément important. Les principales soupes utilisées sont :

  • Shouyu (prononcer : shoo - you), la sauce de soja est la base utilisée pour donner du goût.
  • Tonkotsu (prononcer : tonne - ko - tsou), des parties du cochon comme les os sont cuites longtemps pour donner du goût.
  • Miso (prononcer : misso), le miso est une pâte obtenue à partir de haricots de soja fermentés.
  • Shio (prononcer: shi-o), c'est simplement du sel.
Les ingrédients supplémentaires

Ils sont vraiment là juste pour le goût et l'esthétique. Les plus célèbres : chashu (tranches de rôti de porc), wantan (boulettes de viande), chanpon (prononcer : tchan - ponne, mélange de légumes et de viande), tamago (oeuf).

Le prix ?

Les râmens sont vraiment un plat qui ne coûte quasiment rien. Le prix pour un bol de râmen va de 500 yens à 900 yens. Mais on peut en trouver à 300 yens par exemple sur les quais de gare (de minuscules échoppes où l'on mange debout). Naruto, étant un goinfre, fini sa soupe et redemande une ration. Dans certaines échoppes, on peut demander à être resservi d'une ration de nouilles fraîchement bouillies, si l'on a pris le soin de ne pas avoir fini le bouillon



Ecrit par : VANDOORN B.

Date de derniere mise à jour : 25/02/2007




Nous soutenons: voyages caraibes, voyage kyoto